Fatigue, stress, déprime… quand le corps ne suit plus

partager

stress-deprime-fatigue2

Oui je sais, le titre de cet article est aussi anxiogène que l’année 2016 qu’on vient de traverser. On dirait presque le nom un peu trop accrocheur d’une émission d’Enquête Exclusive. Mais vous le savez, je tiens beaucoup à toujours tout vous dire, même quand ça ne va pas (trop).

La bonne petite déprime de fin d’année m’a frappée de plein fouet.

Fatigue Deprime 1

Dans les bons comme les mauvais moments, je pense que partager son expérience peut aider les autres dans la même situation, et je suis sûre que je ne suis pas la seule !

Celles qui me suivent régulièrement (coeurs sur vous !) l’ont sûrement remarqué, je suis beaucoup moins active sur le blog et les réseaux ces dernières semaines.

Alors oui je sais, je vous vois venir, tout est relatif, on est le 18 du mois et j’ai quand même posté 9 articles. Mais vous me connaissez, je suis une hyper active du boulot, et je suis loin de mes performances habituelles. Je fais un peu moins de snaps, je n’ai pas sorti de vidéo Youtube depuis au moins 1000 ans, y’a des tonnes de trucs que je voulais faire et que je n’ai pas fait.

Pourquoi donc ? Me direz vous.

fatigue deprime 2

Il faut que je vous raconte ce qu’il s’est passé. Rien de grave, rassurez vous. Mais assez pour me scier les jambes en plein sprint !

Fatigue Stress 3

Ça a d’abord commencé en septembre, lorsque je me suis prise de plein fouet le gros coup de mou de la rentrée, comme je vous l’avais raconté dans cet article humeur là.

Puis, pleine de super résolutions pour bien commencer l’année, je suis partie à fond les ballons dans mes projets, telle une acharnée. Et franchement, ça a marché parce que le fait de me lancer dans de nouveaux projets a fait que j’étais hyper motivée.

J’ai continuer à appliquer au quotidien mes petits « tips » pour rester positive, que je vous avais raconté dans cet article humeur là.

Jusqu’ici, rien à signaler.

Puis, il y a 2 semaines, patatra ! L’envie est là, la motivation tient bon, mais je suis stoppée net par quelque chose que je n’avais pas prévu : mon corps me lâche.

En gros pour vous donner une image, c’est comme quand en été vous courrez après votre bus alors que vous êtes en tongs, et que la tong casse.
Je me retrouve un matin complètement bloquée du dos, comme paralysée.
Je passe d’un seul coup de la jeune femme hyper dynamique à la vieille dame avec son déambulateur (et encore, elle peut marcher, elle !).

Comme je ne suis pas du tout du genre à me laisser abattre, je fonce voir une Kinésithérapeute trouvée un peu au hasard sur internet, mais disponible dès l’après midi.

Elle me tripote, m’explique que c’est à cause du stress blablabla…

Stressée ? Moi ?? Mais pas du tout ! J’ai beaucoup de travail, certes, mais je me souviens avoir été 1000 fois plus stressée quand j’ai passé mon bac 2 fois ou pendant mes 5 ans d’études, ou quand repassé mon permis pour la 3ème fois, ou même quand j’ai passé 1 an en alternance dans une agence de Design Graphique (pour celles qui n’ont pas suivi, vous pouvez retrouver tout mon parcours scolaire et pro ICI).

Bref, je rentre chez moi un peu engourdie, ça va un peu mieux, mais je ne sais pas si c’est grâce à la Kiné ou à la dose de cheval d’anti douleurs que je prend depuis le matin.

Fatigue Stress 4

Le lendemain, départ à l’aube pour Trouville, où j’ai la chance de passer deux jours aux Cures Marines avec Filorga. Ça tombe bien, 2 jours à me faire chouchouter dans un spa alors que j’ai le dos en vrac ne me feront que du bien !
J’avoue que lorsque le taxi est arrivé en bas de chez moi pour partir, j’étais à un cheveu de faire demi tour et de tout annuler tellement la douleur était revenue.
Sur place c’est le pied total, j’ai droit à tous les soins, et j’ai même droit à une Kiné hyper sympa qui s’occupe de moi pendant le séjour.

Me revoilà complètement détendue, à tel point que je fais tomber mon iphone dans les toilettes. Miss catastrophe dans ses plus grandes oeuvres !
Je vous jure, je l’ai vu sombrer au ralenti, telle Rose qui regarde Léonardo Dicaprio couler dans Titanic.

giphy-10

giphy-11

J’ai de la chance, il fonctionne tant bien que mal après avoir séché dans du riz, ça doit être ma bonne étoile !
Megan est de retour sur pattes, un peu trop même, puisque je décide de suivre les copines le dernier jour pour le cours d’aqua gym. Évidemment, on ne sent pas trop ses muscles quand on est dans l’eau, alors je fais la fifou, je me donne à fond.

Retour à Paris quelques heures plus tard, me revoilà à la case départ, de nouveau bloquée de partout. Et mon Iphone décède définitivement malgré tout mon amour (et le bouche à bouche).

Et là, coup de blues total.

Je me suis retrouvée coincée dans mon lit pendant plusieurs jours, incapable de me lever pour bosser sur mon ordi, sans téléphone, à regarder mon plafond (et les ballons lettres qui ne sont toujours pas retombés depuis au moins 1 mois et trop hauts pour être attrapés sans escabeau, pour celles qui me suivent sur snap…)

Mon chéri remet la main sur mon ancien iphone (celui avec l’écran tout cassé et où il faut mettre le haut parleur pour téléphoner parce que sinon on entend rien), et je me retrouve intimement prise d’une certaine honte : je n’ai pas envie de remettre ma SIM dedans, parce que finalement, ça me fait du bien d’être déconnectée. De ne plus pouvoir lire mes mails. De ne plus recevoir aucun sms. De mettre Snapchat entre parenthèses.

J’ai passé 2 ou 3 jours à dormir facilement 17 ou 18h sur 24.

Fatigue Stress 7

Puis je suis allée voir une bonne copine qui est Ostéopathe (c’était dimanche dernier, quand je suis allée dans le 95 tout ça tout ça).
Et là, le verdict tombe : Mon corps est brisé par la fatigue, le stress, et pleins de petits trucs qui me rongent et que je m’efforce de planquer sous le tapis. On discute toutes les deux, je brise la carapace, et là, tout devient plus clair : Mon mal de dos est à forte tendance psychosomatique, c’est à dire qu’il n’y a pas de raison physique qui ait pu causer ce mal de dos, c’est surtout psychologique.

Comme je ne l’écoutais pas, mon cerveau a décidé d’appliquer ses maux sur mon corps, pour que je m’en rende enfin compte.
Mais alors, quels étaient ces tracas qui m’ont amenée jusqu’ici ?
Et bien beaucoup, finalement.

D’abord, il se pourrait que contrecoup du Cancer de ma maman (voir article ici), soit bien plus violent que je l’imaginais. Même si elle est guérie maintenant, elle s’est faite opérer de sa tumeur…il y a exactement un an (tiens donc !). Il se peut que j’aie accumulé tellement de tensions et de stress pendant ces 6 mois horribles que la descente soit un peu violente, même 1 an plus tard.

L’approche de Noël n’arrange rien, maintenant que c’est un moment un peu moins féérique que quand on était petites… Surtout que cette année je serai seule avec ma mère le soir du réveillon.

Fatigue Stress 8

Il y a eu aussi le gros stress de ma Helmut d’amour qui est tombée malade il y a quelques semaines, sans parler des dépenses pharaoniques que j’ai du faire pour la soigner, comme je vous le raconte ici.

Ça fait des mois que je suis ultra impatiente de vous présenter mon nouveau blog. Ça a été un gros investissement financier mais aussi en temps pour moi, et le fait d’avoir été obligée de repousser sa sortie plusieurs fois parce que je n’étais pas contente à 110% m’a énormément saoulé. Je sais, c’est long, mais c’est pas évident de mettre en place un tout nouveau site par dessus un autre alors qu’il y a beaucoup de visiteurs tous les jours !

En plus, comme je vous l’ai expliqué sur Snap ce matin, c’était hyper important pour moi de vous proposer quelque chose d’inédit, qu’aucune autre blogueuse ne fait. Je sais que je vais à nouveau être copiée dans tous les sens, mais au moins, j’aurai la fierté de savoir que j’ai été la première ! 😉

Mais surtout, il y a mon principal problème : les journées ne durent que 24 heures. Je n’ai le temps de rien !

J’ai tellement de choses à faire que je suis obligée d’en sacrifier d’autres. Du coup j’ai tendance à me lever tôt pour me coucher (beaucoup) trop tard, je ne supporte plus mon appartement devenu trop petit pour mon activité, que j’ai beau ranger mais qui est à nouveau en bordel sans nom exactement 2 minutes plus tard, je suis constamment à la bourre sur tout, donc je cours dans tous les sens etc…

Fatigue Stress 9
Ça c’est @Noholita (à gauche) et moi (à droite)

Du coup, je vis dans une frustration permanente de ne pas pouvoir créer tout ce que je veux créer. J’ai envie de refaire des vidéos mais j’ai pas encore eu le temps d’écrire les sketchs, j’ai imaginé une quinzaine de nouvelles rubriques rigolottes pour Snapchat mais je n’ai toujours pas trouvé le temps de créer les génériques, il fait nuit à 16h donc c’est toujours la course pour shooter les looks avant la nuit, j’ai entre 3 et 10 colis reçus chez moi à jeter par jour sauf qu’il n’y a que deux poubelles jaunes (recyclage oblige) pour tout l’immeuble donc je dois attendre le mercredi soir ou le samedi soir pour qu’elle soient vides et les remplir à moi toute seule, du coup mon immeuble me déteste et le reste de la semaine je dois faire du slalom dans mon salon (au plus grand bonheur de la moute de compétition qui adoooooore les boites en carton), bref, vous comprenez ce que je veux dire.

Du coup, malgré ma motivation sans faille, je sentais bien que je commençais à dérailler doucement mais sûrement. Je suis donc allée acheter pleins de super bouquins sur la motivation, la relaxation, j’ai acheté le programme Miracle Morning pour essayer de mieux régler mes nuits, et j’ai même pris un bouquin pour commencer la course à pied. Tout ça c’est cool, mais je n’ai même pas eu le temps de lire une seule page de ces bouquins qui du coup traînent sur mon plan de travail par manque de place, et me rappellent tous les jours à quel point je suis nulle de ne pas les avoir lus.

Fatigue Stress 10

Bref, vous voyez le topo. Le plus important dans toute cette histoire, c’est de bien comprendre qu’une motivation à toute épreuve et une détermination sans faille peuvent aussi se retourner contre vous.

Apprenez à vous écouter ! On ne peut pas faire les 24h du Mans sans changer ses pneus ni faire le plein, remettre de l’huile et surveiller toutes les pièces mécaniques. Et bien on ne peut pas non plus travailler comme une dingue 18h par jour, faire passer tous ses projets en priorité en mettant le plus important entre parenthèse : son corps, et sa mécanique interne !

Il faut aussi en parler. C’est en vidant mon sac à mes copines, à ma mère, à mon mec, que j’ai pu mettre le doigt sur tous ces tracas qui me pourrissaient la vie sans que je m’en rende vraiment trop compte. Et puis ils m’ont rassurée en retour, moi qui commençait à douter de tout.

Bon, et maintenant ? Et bien ça va mieux. Toujours très fatiguée, un peu malade du nez et de la gorge (mais ça c’est normal au mois de décembre à Paris en plein pic de pollution…), mais de retour (pour vous jouer pleins de jolis tours !)

Avec mon chéri on a décidé qu’on allait s’imposer 1 ciné / spectacle / expo par semaine minimum, pour s’obliger à mettre le boulot de coté pour quelques heures. Franchement, ça fait un bien fou !
Du coup Mardi soir on va voir le spectacle de l’humoriste Jarry, je suis trop impatiente !

Regonflée à bloc, je me suis replongée à fond dans l’écriture de nouvelles vidéos Youtube ! Normalement j’en tourne une nouvelle ce lundi, que j’aimerai (si je suis vraiment très forte) sortir sur Youtube dès Mardi ! J’espère que vous serez au taquet, et surtout qu’elle vous fera rire ! (oui oui, j’ai un peu le trac en vrai). Il y en aura une autre que je tournerai en fin de semaine, et d’ailleurs j’aurai besoin de vous pour celle là, je vous en dirai plus sur Snap cette semaine, soyez au rendez-vous !

Et puis surtout, ça y est, ALLELUYA, le blog version 2.0 est ENFIN en ligne, je suis tellement fière ! C’est un peu comme quand j’étais petite et que j’amenais un dessin à ma mère après 2h de coloriage sans dépasser. Et bien là je vous présente mon dessin à moi (car oui, j’ai fait tout le design seule, et un super développeur s’est occupé de mettre ça en place !), après 3 mois de travail intensif ! Je suis si impatiente d’avoir tous vos avis !

Fatigue Stress 12

Alors si vous avez le même coup de mou de fin d’année que moi, n’oubliez surtout pas de penser (aussi et surtout) à vous, faites vous plaisir, prenez du temps pour vous reposer, faire un peu le vide dans votre tête, profitez un max des fêtes, goinfrez vous comme une oie pendant les repas de Noël (on culpabilisera plus tard, un vrai Noël ça se fête avec une âme d’enfant, et petites on ne culpabilisait pas de manger 1kg de foie gras) !

Noël c’est le seul moment un peu rigolo de l’année avant les prochaines grandes vacances dans 6 mois. Alors si vous n’en profitez pas, quand profiterez vous ?

Merci d’être là, vous êtes si importantes pour moi…

Plein d’amour sur vous, et double ration de bisous pour toi qui va laisser un petit commentaire pour me dire ce que tu as pensé de cet article ou du nouveau blog ! <3

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lisant ton article je me revois et me retrouve.
Ma maman a eu un cancer aussi et l’accumulation de tout, les études, ma chienne malade et mon autre qui nous quitte et j’en passe… le contre coup n’est arrivé réellement qu’un peu plus d’un après.
Impossible de faire quoi que ce soit après moult radio irm scanner…. en effet c’était le contre coup psychologique le corps disait stop pour le cerveau.
Ton article m’a fait beaucoup de bien je ne suis pas seule à avoir traversé ça et mon dieu que c’est difficile et heureusement on est bien entouré.
Maintenant te voilà repartie 😉 alors plein plein de bonnes ondes et de bisous

  1. Nous avons décidément vécu la même chose ! J’espère que tu as réussi à surmonter tout cela. Je te fais d’énormes bisous et je te souhaite une belle année <3

  • Coucou ma belle ! Ton article m’a beaucoup touchée, et je me suis pas mal reconnue là dedans moi aussi.. Bon, on n’a pas tout a fait la même activité parce que moi je suis étudiante mais je passe mon temps à courir partout aussi, entre la fac, le petit boulot, mon chéri qui n’habite pas la même ville que moi, je ne m’arrête jamais.. Et parfois c’est pesant de ne pas avoir ne serais-ce qu’une seule journée TRANQUILLE, une seule journée par semaine où on ne pense à rien d’autre qu’à soi-même..
    En tout cas je suis contente que tu sois de retour et en forme (oui, je sais, j’arrive un peu tard parce que cet article a été écrit il y a une semaine, mais bon ! Je voulais le lire à tout prix, et je ne pouvais pas m’empêcher de laisser un petit commentaire 😀 !!), et puis surtout j’ai enfin eu mon ordinateur (merci Papa Noël !) donc je peux enfin admirer ce nouveau design qui t’a pris tant de temps et d’énergie ! Félicitations à toi, c’est vraiment canon !

  • Merci merci merci ouffff il y en a d’autres je ne suis pas seule …et bien et bien tu as tout dis donc allez ça repart tu es une bouffée d’air frais j’adore reste telle que tu es

  • Nouveau blog au top : good job Mégan.
    Article ultra touchant, tu me fous les larmes aux yeux 🙁
    Continue comme ça, tu es une battante.
    Pluie de bisou sur toi !

  • Prends soin de toi jolie Megan !
    j’ai vu ta dernière vidéo sur youtube et j’étais encore bien en train de me marrer dérrière mon écran avec ta liste de cadeaux pourris !
    où trouve tu toutes ces idées fantastiques pour ruiner le plus beau moment de l’année d’une personne qu’on déteste !
    superbe !
    bonne soirée la belle