Être positive au quotidien en 8 étapes !

partager

thumbsAmmo_rambo

Coucou les filles ! Comment ça va ? Enfin non, je ne devrais pas poser cette question, car oui, vous allez bien ! Vous pétez même la forme ! Mais peut être que vous ne le savez pas encore … 🙂

Pourquoi je dis ça ? Parce qu’aujourd’hui, on va parler Positivité !

Positivite 1

La majorité d’entre nous pense immédiatement au mot « Bonheur » lorsqu’on lui parle de positivité. C’est à la fois vrai et faux, car même si la positivité aide grandement à être plus heureuse dans sa vie, on peut aussi être positive lorsqu’on traverse des phases de tristesse, de colère, ou alors qu’on doit affronter des défis difficiles.

Je suis bien placée pour la savoir, après ce qu’il s’est passé la semaine dernière et Helmut qui est tombée très malade. C’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de vous écrire cet article, car j’ai pu « vérifier » la puissance de cette méthode alors que j’étais hyper triste et stressée !

J’ai récemment commencé à lire un livre à propos de l’influence du cerveau sur le développement personnel, et j’y ai appris pleins de choses:

C’est un petit peu long donc j’ai mis ça dans un texte déroulant, donc si vous voulez comprendre comment fonctionne le cerveau sur nos prises de décisions cliquez ci-dessous, sinon, passez directement à la suite !

– Si nous sommes aujourd’hui au sommet de la chaîne alimentaire, c’est en grande partie grâce à notre instinct de survie. Si nous avons traversé les aires glacières, trouvé des grottes pour se protéger, inventé le feu bref, si on a survécu pendant des millénaires hostiles, c’est grâce à notre cerveau. Car notre cerveau fonctionne avec un principe de récompenses, pour se rassurer. Exemple très simple: vous tombez lourdement de vélo, et vous avez une belle pizza à la place du genou gauche. Vous avez vu la chute arriver, vous avez eu très peur. Puis très mal. Et là, une multitude de sentiments vous envahissent: vous comprenez que vous ne vous êtes rien cassé, que ça aurait pu être pire, et que finalement ce genou, ça pique mais vous n’allez pas en mourir. Et bien c’est le cerveau qui, par instinct de survie, vous récompense, vous rassure.

Maintenant qu’on ne risque plus de mourir écrasée par un mammouth chaque minute, notre cerveau nous récompense en nous montrant ce qu’on veut voir. Un film d’horreur au cinéma ? Le cerveau nous rappelle qu’on est en sécurité dans une salle climatisée. Ce matin où on a eu une flemme de compétition et qu’on a séché les cours sans aucune raison ? Le cerveau nous a fait croire que c’était finalement pas si grave. Qui n’a pas déjà fait ses devoirs à la toute dernière minute, parce que par flemme de les faire pendant 2 semaines de vacances, notre cerveau nous avait persuadé qu’on aurait le temps plus tard ?

Positivite 2

Alors quel rapport avec le fait d’être positive ? Et bien cette capacité du cerveau peut se retourner contre nous: Si on se persuade qu’on est moche, notre cerveau va peu à peu nous récompenser en renforçant cette idée en nous, pensant nous rassurer. Et plus ça ira, plus notre cerveau mettra en avant l’idée qu’on est moche, pensant bien faire. Si on a peur d’aller à ce premier rendez vous avec ce bel espagnol, notre cerveau va nous rassurer en nous faisant penser qu’après tout, on est bien mieux à la maison, et qu’on ne supporte de toute façon pas ce petit accent ridicule.

– La deuxième chose, c’est que notre cerveau fait un tri considérable parmi les milliards d’informations visuelles, sonores ou olfactives qu’il reçoit chaque seconde. Car sinon, on deviendrait tout simplement cinglées ! Pendant que vous lisez ces lignes, vous ne faites sûrement pas attention au son du frigo qui fait du bruit ou aux voitures qui passent dans votre rue, à la lumière rouge en bas à droite de la télé, à l’odeur de vos aisselles (on est dimanche, t’as pas encore pris ta douche, ne me ment pas), et ce, tout simplement parce qu’il les ignore pour que vous puissiez vous concentrer sur la lecture de cet article.

De ce fait, si votre mood du moment est de vous trouver moche, votre cerveau va vous rassurer en vous montrant tout ce qui est moche chez vous (ce micro bouton sous le nez, ce poil pas dans le bon sens au dessus du sourcil gauche, voir même vous donner l’impression que vous êtes plus grosse que la réalité).

À l’inverse, qui ne s’est jamais trouvée bonnasse après une bonne session shopping, nouvelle coupe de cheveux ou nouveau maquillage ? Pourtant, rien n’a vraiment changé. Mais le cerveau vous récompense et vous fait voir le positif, car vous avez fait l’effort de changer quelque chose, pour votre « survie ».

Je suis à la moitié du bouquin, donc promis, je vous fait un topo sur le blog quand j’ai terminé !

Je crois beaucoup au principe de l’effet papillon: chaque micro décision qu’on prend chaque jour influencera forcément toute la suite de notre vie. Et je pense aussi qu’être négative au quotidien nous fait prendre des mauvaises décisions, qui vont tourner notre futur vers le mauvais sens. C’est pourquoi je m’efforce de penser qu’il est primordial de tout faire pour rester positive jour après jour, afin de ne pas laisser filer des opportunités.

Comme je vous l’ai expliqué dans le paragraphe précédent sur le cerveau, on a une tendance naturelle à amplifier nos émotions pour aller dans le sens de notre but. Une personne qui se referme sur elle même aura donc tendance à voir de plus en plus les choses négativement, puis à être déprimée, puis à se comporter en victime, s’apitoyer sur son sort, voir être agressive (Un gros cercle vicieux). À l’inverse, une personne positive va tout voir à travers un « filtre » positif, et toute sa vie sera positive, puisque son cerveau cherchera à la rassurer et la récompenser. On a donc un cercle vertueux.

Positivite 3

J’ai résumé tout ça dans ma dernière vidéo Youtube, en faisant le parallèle entre une journée pourrie et une journée super cool… Allez, fonce la (re)voir, et surtout, ABONNE TOI À MA CHAINE !! (je te donnerai des bonbons).

C’est pour cela qu’être positive a une énorme influence sur notre vie quotidienne, bien plus que tout le reste !! Car plus on est positive, plus on est… positive !

Il faut imaginer la positivité comme une grosse pile qu’on a dans le dos, comme les lapins de la pub Duracell.

Plus on fait en sorte d’être positive, plus la jauge de chargement de la pile augmente. À l’inverse, si on ne fait rien de particulier, la pile se vide, on passe dans le négatif, et on est plus tout à fait la même personne.

DURACELL

Alors, comment recharger cette pile ??? Une seule réponse: L’auto persuasion !

Ça peut paraître un peu bête, mais c’est une solution hyper efficace. Comment avez vous appris tous ces poèmes hyper chiants en primaire ? En les répétant sans cesse dans votre tête jusqu’à ce que ça rentre. Et bien être positive, c’est exactement la même chose.

C’est comme quand on était petites et que sur les passages piétons on ne marchait que sur les bandes blanches parce que le bitume c’était de la lave. Et bien à partir de maintenant, on est obligée de ne voir QUE le positif, et on s’interdit de penser au négatif, parce que ça brule.

Prête à changer ??

Positivite 4

1 : Soyez votre meilleure amie !

On a souvent tendance à l’oublier, mais nous sommes la personne la plus bienveillante possible pour nous même !

On se repose sur nos amis, notre amoureux, nos parents. On a besoin de leur amour pour exister. Et lorsque cet amour fait défaut (rupture, embrouilles, distance…), on se retrouve en déficit, voir même totalement vide.

Mais pourquoi attendre de l’amour des autres, alors qu’on ne sait pas s’aimer soi même ??

On a trop vite tendance à s’auto-dévaloriser, à se trouver nulle, moche, à se dire qu’on ne comprend rien, qu’on est bête, et surtout qu’on y arrivera jamais. Souvenez vous de ce que je vous ai dit sur le cerveau : si ces pensées deviennent trop importantes, votre cerveau va vouloir vous rassurer en faisant tout pour vous prouver qu’elles sont vraies ! Et là, c’est la cata assurée !

Je vous ai fait par le passé 2 gros articles sur La confiance en soi et La confiance en son physique. Foncez y jeter un oeil !!

À l’inverse, imaginez tout ce qui s’ouvre à vous si vous vous parlez à vous même avec des termes positifs ?

Dites vous tout ce que vous voudriez que votre meilleure amie pense de vous !

Arrivez devant votre miroir: « je suis belle, je le sais ». Si votre reflet ne correspond pas à cette pensée, changez de vêtement. Coiffez vous autrement. Essayez de vous maquiller autrement. Puis regardez vous à nouveau. C’est bien mieux ? Regardez comment une simple phrase dite à soi même peut tout changer !!! Auriez vous fait tous ces efforts si vous étiez partie défaitiste devant votre miroir avec votre pull sale de la veille sur le dos ? Pas sûre …

Positivite 5

2 : Identifiez ce qui vous rend négative.

À chaque fois que vous allez vous surprendre à penser un truc négatif, à se plaindre, à faire sa victime, à s’énerver contre quelqu’un ou à avoir peur, arrêtez tout et posez vous la question:

Qu’est ce qui vient de me mettre dans cet état ?

Au fond, est-ce que j’avais raison de m’énerver pour ça ou pas ? Si c’est quelque chose du quotidien qui se produit souvent et contre lequel je ne peux rien faire (la météo par exemple), il serait peut être temps d’apprendre à relativiser alors non ? Et si j’ai vraiment raison d’être énervée, comment me débarrasser de ce désagrément une fois pour toute ?

3 : Voyez la vie du bon coté.

Quoi qu’il arrive, le verre doit être à moitié plein. Et ça tombe bien, vous avez soif !

À partir de maintenant, vous devez toujours essayer de voir le positif dans toutes les situations, même négatives. Vous devez peser le pour et le contre.
En gros, il suffit de prendre une pensée négative et de la transformer en pensée positive.

Exemple: Vous marchez dans une crotte de chien. Là, tout de suite, grosse pensée négative: « Put*** de sa r*** de chien de m**** ».
Vous prenez conscience de votre négativité, et vous cherchez une pensée positive: « Ok bon ça peut arriver, le positif là maintenant c’est quoi ? bon… euh… le chien avait peut être très envie, il a eu honte de faire ça en plein milieu du trottoir, en plus il doit avoir un abruti de maître qui nettoie pas derrière, ça doit pas être facile tous les jours, je ne vais pas lui en rajouter une couche le pauvre… hum… en plus ils ont ouvert l’eau du caniveau donc je vais pouvoir enlever tout ça, et puis merde de toute façon je déteste ces chaussures, je vais en acheter d’autres qui me plaisent plus ! ». Vous voyez ? C’est facile !

Ce mec vous a plaqué comme une grosse crotte ? Oui vous êtes tristes. Mais le positif alors ? Et bien vous vous êtes débarrassée d’une personne qui ne vous aimait pas assez, qui en plus s’est avérée avoir un mauvais fond en vous larguant comme ça. Ça aurait pu être bien pire si vous étiez restée avec sans savoir qu’il ne vous aimait pas, vous auriez perdu votre temps. Au final c’est même super: vous êtes à nouveau disponible pour le VRAI prince charmant, celui qui vous aimera pour de vrai.

Vous avez pris votre courage à deux mains pour demander une augmentation mais votre patron refuse ?
Allez lui demander pourquoi. Maintenant vous savez ce qui vous empêche d’évoluer dans votre travail, alors que vous n’en aviez peut être aucune idée. Et puis peut être que vous avez enfin compris que votre patron est un connard et qu’il est mieux pour vous de voler de vos propres ailes vers une autre entreprise !

positivite 6

4 : Faites vous l’avocate du diable.

C’est pas évident, mais ça change la vie, surtout avec ses amis ou son chéri. Combien de fois avons nous sur-réagi sur le coup de la colère, en enfonçant complètement le clou malgré nous ?

Essayez de vous mettre dans la tête de la personne en face, même si elle vous a fait un truc vraiment pas cool et que vous êtes sûre à 100% que vous avez raison. Logiquement, si cette personne fait partie de votre entourage ce n’est pas un extra terrestre ou un vers luisant, donc elle a normalement un cerveau comme vous et une capacité à réfléchir. Donc si elle a fait ça, elle a une bonne raison.

Que s’est il passé dans sa tête ? Qu’est ce qui l’a amenée à agir comme ça avec moi ? Est-ce vraiment totalement injuste, ou l’ai-je cherché un petit peu ?

Croyez moi, ça va vous aider à relativiser, mais surtout à comprendre pourquoi telle ou telle chose se passe. Vous pourrez plus facilement vous remettre en question et vous améliorer, ou alors tout simplement vous rendre compte que vous n’êtes pas entourée des bonnes personnes.

Ce qui nous amène au point 5

5 : Faites le tri autour de vous.

En bonne hypochondriaque, vous n’avez aucuns scrupules à rejeter votre meilleure copine telle une merde sous prétexte qu’elle a une gastro et que vous aimeriez bien qu’elle garde sa foui foui pour elle.

Alors pourquoi vous ne faites pas de même avec les gens qui vous empoisonnent la vie ?

Les gens gentils, positifs, motivés et avenants vous pousseront toujours vers le haut. Vous aurez même tendance à adopter le même comportement par mimétisme. N’êtes vous pas plus rigolotte, n’osez vous pas faire plus de blagues quand vous êtes avec des gens drôles ? N’êtes vous pas plus intéressante entourée de gens cultivés et ouverts d’esprit ? N’êtes vous pas plus sérieuse entourée de gens brillants et concentrés ?

Alors tirez un trait définitif sur les gens qui vous freinent, rabaissent ou dépriment. Vous n’avez pas besoin de ça, encore moins d’eux.

Repensez à cette fois où le prof vous a séparé de votre copine bavarde pour vous assoir à côté de la meilleure de la classe. Vous n’avez jamais été aussi attentive au cours de toute votre vie.

Entourez vous de gens qui feront ressortir le meilleur de vous même sous tous les points de vue. Et à défaut d’en avoir, séparez vous de ceux qui vous enfoncent !

6 : Ne perdez pas de vue les gens qui comptent.

Maintenant que vous avez mis de côté les personnes qui vous gâchent la vie, il est important de vous rapprocher de personnes qui comptent pour vous. Combien de super copines avez vous perdu de vue par manque de temps ou d’implication ? Et pourtant, vous le savez au fond de vous: si vous les revoyez, il suffira de 30 secondes et ce sera reparti comme avant ! Ce sont ces gens là qui sont les plus précieux pour vous. Mais ils ont aussi leur vie, leurs problèmes, et ces mois ou ces années sans nouvelles vous ont trop éloigné. Appelez les. Vous leur ferez plaisir autant qu’à vous ! Allez manger un coup au resto, en souvenir du bon vieux temps. Au pire, vous aurez juste passé une soirée sympa au resto. Au mieux ? Vous relancez une amitié si positive pour vous !

Passez du temps avec vous amis. Ne soyez pas flemmarde. Acceptez les invitations. Car à force de refuser, on ne vous appellera plus. Et une fois sur place, vous allez passer une super soirée, vous le savez bien !

Qui n’a jamais vu cette personne introvertie et bizarre qui devient complètement folle en soirée après 2-3 verres, et qui s’avère finalement être la personne la plus drôle et sympa de la planète ?

Les amis ont une influence extrêmement positive sur nous, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Et puis, si vous réussissez réellement à voir la vie du bon côté et à être positive, ils le verront, et vous le feront savoir !

positivite 7

7 : Apprenez à repérer les choses positives.

Et oui, il n’y a pas uniquement le positif que vous vous forcez à mettre en place, il y a aussi pleins de petites choses cools qui se passent chaque jour, mais que vous avez sûrement pris l’habitude d’ignorer, parce que vous n’y faites pas attention !

À partir de maintenant, faites un petit exercice facile. Vous allez trouver ça ridicule, mais croyez moi, ça marche hyper bien. Tous les soirs, vous allez prendre un petit carnet, et noter au moins 5 choses qui ont été positives aujourd’hui.

Le métro à l’heure, c’était bon à la cantine, j’ai eu un texto mignon de mon chéri, il devait pleuvoir toute la journée mais au final il a fait grand soleil…

Creusez vous la tête, et si vous n’y arrivez pas, FORCEZ VOUS !!

À force de faire ça, vous allez commencer à voir du positif partout. Non pas qu’il n’était pas là avant, mais vous ne le voyiez pas ! Et comment passer une mauvaise journée si on voit du positif partout ? 🙂

8 : Créez du positif.

Si vous avez du mal à remplir cette liste chaque soir, vous devez créer vous même des situations positives. Dimanche pluvieux toute seule à rien faire ? Éteignez moi ce replay de Secret Story, et allez vous voir un bon film au cinéma ! Et puis faites péter le gros pot de pop corn ! Alors, c’était pas mieux ?

Faites un petit tour sur mon blog pour trouver pleins de nouvelles fringues trop belles ! Imaginez vous petite fille en déballant ce gros carton ASOS comme si vous étiez le matin de Noël !
Allez faire du sport. Nous allez vous y trainer par la peau des fesses, mais quelle auto-satisfaction de se dire qu’on y est arrivée !
Allez acheter des fleurs, ça sent bon, et ça fait trop beau sur la table du salon !
Faites un gros ménage de printemps, et retrouvez votre chez vous tout beau comme au premier jour !

Et toi, que fais tu au quotidien pour voir la vie du bon côté ? Est ce que cet article t’a inspiré ?
Dis moi touuuuuuuut en commentaire et je réponds !!! <3

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je ne laisse jamais de commentaire sur quelque blog que ce soit, mais là j’avais envie.
Merci Megan pour ce coup de boost extrême ! Je suis une fervente abonnée de la « positive attitude », et aussi de profiter à fond du moment présent, de le ressentir tellement qu’aucune pensée, qu’aucun souvenir négatif puisse n’interférer.
Mais c’est un travail de tous les jours, et en relisant cet article, ça me donne envie de crier, de faire la danse de la joie, de profiter de la vie ! (oui je sors aussi d’une séance de ciné « LA LA LAND » – & je crois que ça joue un grand rôle dans mon état d’esprit actuel :))
Enfin bref, pour résumer; merci pour cet article et surtout merci d’être toi! Je t’avoue m’être désabonné à pas mal de bloggueurs sur Snapchat (car j’y passais souvent des heures haha), mais impossible de passer à côté des tiens – tu es un vrai petit rayon de soleil qui me fait rire au quotidien ! Et cela se ressens également sur ton blog!
Continues comme ça tu es au top Megan 🙂

  • Merci beaucoup Megan pour ton article, et pour tout en faite <3
    La vie n'est pas tous les jours faciles et quand tu es dans une période de creux, ce genre de paroles fait extrêmement de bien et permet de relativiser 🙂
    Et te voir faire la folle et nous faire rire sur snapchat (#teamsnapmegan) avec la moute de compétition est toujours un grand plaisir.
    Tu es l'amie dont tout le monde rêve!
    Alors merci pour tout, merci d'être ce que tu es.
    Bisounet sur toi.

    1. Merci beaucoup Laeticia pour ce gentil commentaire qui me touche beaucoup beaucoup et me motive encore plus ! Je te fais de gros bisous et passe un très bon week end ! <3

  • Megan,
    Je ne laisse jamais de message, mais ce soir j’en avais envie, et j’ai le cœur lourd.
    Ton blog est une putain de bouffée d’oxygène, tout comme tes snaps d’ailleurs. Tu prends le temps pour faire tes articles, tu parles aussi bien de mode que d’autres choses comme cet article et c’est ça qui me plait tout particulièrement. Prendre le temps pour reflechir, faire des recherches (parce que je suis sure et certaine que pour faire cet article tu en as fait!), très peu de blogueuse prenne le temps de le faire. Et c’est vraiment ta force.
    J’avais envie de te le dire. Parce que je vois des commentaires qui ne me plaisent pas du tout en ce moment, du genre soit disant tu cours aux followers, soit disant t’es pote avec Noholita pour ça, mais LOL quoi. Je veux Juste que jamais jamais jamais au grand jamais tu n’écoutes ces gens. Tu es bien au dessus d’eux.
    Je suis en Master de Droit, plutôt loin de l’univers réseaux sociaux, pour tout te dire à part Toi et Camille je ne suis absolument aucune blogueuse mais vous, wahou quoi. Vous êtes vraiment les copines que j’aurai rêvé d’avoir.
    Bref, tout ça pour te dire merci, reste comme tu es et n’écoutes jamais ces filles qui n’ont rien à foutre de leur journée à part rêver sur vos vies.

    Ton blog c’est le meilleur, j’attend chaque article impatiemment (j’ai quand même un penchant pour ces articles là ) RESTES comme tu es. Merci pour tout.

    Xxx

    1. Comment te dire que ton commentaire tombe à pic Candice ! Effectivement ce n’est pas facile tous les jours de lire des commentaires pas forcément sympathiques et de devoir les encaisser… Malheureusement c’est la vie ! Mais heureusement qu’il y a des personnes comme toi aussi ! Et ça c’est vraiment cool !
      Alors ce soir, après une grosse soirée de boulot, je vais me coucher avec le smile, grace à toi ! Je te fais d’énormes bisous ! et un bon merde pour ton année de droit !

  • Je suis fan ! En ce début d’année il n’est pas trop tard pour prendre des bonnes résolutions et celle de devenir plus positive et d’essayer de répandre de bonnes ondes autour de moi est en haut de ma liste. Alors merci à toi car cet article est juste fabuleux, il donne envie de déplacer les montagnes (et même de faire le ménage à la fin, c’est pour dire…) ! Continue à rester comme tu es,, si inspirante et si… positive !
    Je t’embrasse

  • Salut Megan,

    Première fois que je laisse un message sur un blog.
    Je te suis depuis quelques semaines et quel bonheur de voir une si belle joie de vivre
    Ton article est juste dingue! Il explique à la perfection l’état d’esprit dans lequel on se sent bien
    J’essaie chaque jour de suivre tout ça et ma vie est beaucoup plus belle (avec mes amis, dans mon couple, au boulot)
    Je te remercie pour tout tes postes avec Camille qui m’aide beaucoup

    Continues comme ca 🙂
    Merci et bravo 🙂

    1. Ça tu vois, c’est typiquement le genre de messages qui me donnent du beaume au coeur ! Super fière de savoir que ça a pu t’aider !
      Merci pour ce premier (et pas le dernier !) commentaire sur le blog !

  • Hiiii je découvre ce soir ton Ig & ton blog et j’adore ! Cet article est super et bien écrit ! Je reconnais que je suis pas hyperpositive donc un coup de pied aux fesses comme ça ! Je prends !

    MERCI Mégan