Je teste la Renault Twingo GT !

partager

test-twingo-gt-5

Quel est le point commun entre Batman, James Bond, Starsky & Hutch, Magnum (celui avec la moustache), Sos Fantômes, le Doc de Retour Vers Le Futur ou encore Samy Naceri dans Taxi ? Et bien ils conduisent tous un engin de la mort qui tue, sans lequel ils seraient vraiment beaucoup moins cool. À mon tour de vous présenter ma rutilante machine de super héroïne !

test-twingo-gt-1test-twingo-gt-meganvlt-2Pour celles qui n’ont pas suivi toute l’histoire sur Snapchat, Renault Sport m’a proposé de tester la toute dernière Twingo GT pendant 3 mois.

N’ayant pas de voiture, j’ai évidement accepté, d’abord parce qu’elle a vraiment un look de malade, mais aussi car c’était le meilleur moyen de me rendre compte de mes réels besoins d’avoir une voiture à moi ou pas.

En effet, en bonne parisienne je suis plutôt une adepte de la marche à pieds, du métro, du vélo dans les voies de bus (oui, j’aime vivre dangereusement !) ou du Taxi / VTC en cas de gros retard (soit les 3/4 du temps évidemment).

En plus, j’ai une histoire compliquée avec le permis de conduire que j’ai loupé 2 fois, pour finalement l’obtenir il y a un peu plus d’1 an.

Problème : je n’ai pas de voiture, donc je n’ai JAMAIS conduit depuis que je suis sortie de la voiture de l’examinateur le jour du permis. Et autant dire que conduire à Paris, c’est VRAIMENT pas comme conduire en province, ou dans n’importe quel autre endroit du monde où les gens sont un minimum civilisés et ne se comptent pas comme dans un zoo dès le matin.

Pour être honnête, pour moi la conduite à Paris c’est ça :

Star Wars

Je me retrouve donc au sublime showroom Renault, au volant de ma sublime Twingo GT, excitée comme au départ de Space Mountain à Disneyland.
Bon en vrai je vais pas vous mentir, pas conduit depuis 1 an et à devoir prendre les pires ronds points de Paris au volant d’une superbe voiture de sport flambant neuve avec une boite manuelle, sur tout le retour j’étais vraiment comme ça :

stress

Et bien vous voulez que je vous dise ? Cette voiture m’a littéralement fait découvrir le plaisir de la conduite. J’ai retrouvé mes marques très rapidement, et surtout, cette voiture m’a fait gagner une énorme confiance au volant. On s’y sent bien, en sécurité, c’est vraiment un outil ultra maniable au bout de nos pieds. On ressent en permanence qu’on a un contrôle total sur la voiture, pas une seconde elle prend le dessus sur nous.

La novice que je suis a été frappée par l’énorme différence avec les vieilles C5 diesel de l’auto école : La Twingo laisse tout passer. Il faut vraiment le faire exprès pour réussir à la faire caler. Et même si vous êtes à l’ouest complet et que vous redémarrez en 2ème, elle ne vous en tiendra pas rigueur et vous ne vous taperez pas la honte au feu vert.
La sortie du parking de mon immeuble est un jeu d’enfant, alors que la pente est hyper raide : oubliez le frein à main pour les démarrages en côte, la voiture reste à l’arrêt une bonne seconde lorsque vous relevez l’embrayage, largement de quoi faire votre petit jeu de pédales.

Pédales qui sont d’ailleurs des pédales « sport » donc plus petites que des pédales classiques, perso je trouve ça beaucoup plus agréable pour conduire, par contre oubliez les talons ou les babouches (qui sont de toute manière pas le top pour conduire une voiture me direz vous – et de toute manière je ne met jamais de babouches donc ça tombe bien).

En parlant de sport, oui, c’est bien une voiture « Sportive » comme l’indique le nom Twingo « GT » et l’inscription « Sport » sur le coffre (oui, mange ça le gros beauf qui me colle dans le virage, j’ai beau respecter les limitations de vitesse, ma voiture déchire plus que la tienne !).
Je dois avouer que le côté voiture de sport m’inquiétait avant de l’essayer, car j’avais l’impression que c’était des voitures impossibles à conduire sans 30 ans de carrière en formule 1 derrière soi. Et bien c’est tout le contraire. Au volant on ne sent pas vraiment la différence (mis à part le sublime ronron du moteur qui fait bien plaisir), la voiture ne nous met pas du tout des coups de pression dès qu’on appuie d’1cm sur la pédale. Par contre, on sent vraiment qu’on en a dans le capot, et il suffit d’appuyer un bon coup sur la pédale pour dépasser n’importe qui, même à bas régime, pour se dégager d’une situation compliquée. Les grosses montées se font les yeux fermés, les insertions sur l’autoroute sont aussi faciles que de tartiner du beurre tendre sur une tartine.
Et franchement, je pense que j’aurai beaucoup de mal à me passer de ce sentiment de sécurité !

Enfin, comment ne pas parler de ce look de folie ???

C’est vraiment le compromis parfait entre la voiture de sport et la voiture féminine. En plus j’ai hérité du modèle orange à bandes noires, et bien franchement je trouve ça juste 1000 fois plus cool qu’une voiture toute noire. Je la trouve juste canon.

Autant vous dire que ces quelques mois mois vont passer beaucoup trop vite, et que je suis littéralement tombée amoureuse de cette voiture !

On se retrouve à la fin de cette période pour un 2ème article « Bilan » ou je rentrerai plus en détail sur la voiture et ce qu’elle propose comme équipement, sa consommation etc…

test-twingo-gt-4test-twingo-gt-3test-twingo-gt-2test-twingo-gt-meganvlt-1test-twingo-gt-2

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai la même titine chez moi à Bruxelles ! et pour rien au monde je voudrais changer de voiture ! Je l’aime trop et son look est terrible ! hahahah On se ferait pas un rallye Paris-Bruxelles entre twingo ? hahahah

  • Coucou et merci pour ce super article!
    Quelle chance d’avoir conduit la GT. Je connais la nouvelle twingo normal elle est déjà si agréable à conduire.. mais alors celle là avec sa couleur orange et noir et son moteur de sport je fond tel une glace au soleil ;).
    Gros bisouus du sud de la France

    1. « Gros bisous du sud de la France » – « Glace au soleil »… Ça y est je monte dans la twingo et je déboule chez toi ! ahahaha

  • J’adore !! J’ai une twingo aussi qui date de 2009. C’est vrai que ce sont des petites voitures sympa à conduire !
    Et celle là d’autant plus que le look est top ! 😉

  • Megan en twingo GT, trop la classe ! Je suos très contente pour toi que tu ai retrouvé confiance en la conduite ! Personnellement j’ai recemment eu un accident de moto (et c’était moi qui conduisait), du coup, un peu peur de rouler en voiture aussi (bah oui, à moto la question ne se pose plus maintenant qu’elle est irréparable). En tout cas, je suis fiere de toi, tu lui à mis dans le nez à l’examinateur qui ne t’as pas donné ton permis ! Bonne continuation et à bientot #TeamSnapMegan

    1. Salut Anastasia ! J’espère que tu vas vite te remettre sur pieds après ton accident, car j’imagine bien que ça doit être super traumatisant ! Néanmoins c’est important que tu te fasses violence quand même, comme moi au début quand j’ai dû conduire cette voiture toute seule !

  • Elle est canon cette voiture et ça donne trop envie de l’acheter!!! Si jamais ça marche plus (c’est pas prêt d’arriver ça) tu pourrais te reconvertir en vendeuse de voiture!!!! En tout cas, superbe article et tu sais quoi (entre nous mdr) j’ai fait pire que toi je l’ai eu au bout de 5 fois (il y a 10 ans et un seul accident ça aurait pu être pire…

    1. C’est clair je l’adore ! Je vais être trop triste de m’en séparer !
      En tout cas 5 fois tu as fait encore plus fort que moi, félicitations ! ahahaha