Mes 5 petites hontes inavouables

partager

mes pires hontes 2016

Je vais vous révéler mes cinq dernière petites grosse honte… Vous n’êtes pas prêts !!!

mes pires hontes

Ceci n’est bien sur qu’une liste non exhaustive de quelques unes de mes hontes !

Un matin, pas réveillée, pas coiffée (en réalité, je ne me brosse jamais les cheveux sinon je ressemble à un balai à chiotte!), mal (très) mal habillée, j’ai recroisé un copain de collège. J’ai donc baissé la tête (en suppliant qu’il ne me voit pas), puis j’ai sorti mon portable en faisant mine d’écrire un sms. Le best combo pour éviter toute embrouille. Quand soudain, j’entends un « vous venez de faire tomber un papier ». What ? Euh un papier ? quel papier ? Bah oui, en cherchant dans ma poche de veste mon fichu portable, j’ai fais tombé un ticket de caisse. Youhouu, on s’en fou du ticket de caisse non ?
=> et bien voilà, je vous le donne en mille : j’étais piégée. Il a fallu de 2 secondes pour avoir un « oh Megan, c’est toi ! Trop marrant de te croiser là ! Ooh mais tu as gardé les mêmes joues qu’au collège ».  T R O P M A R R A N T. Je sais pas, je ne pouvais pas tombé sur ce gars quand je suis au top du top ? (oui, oui, je vois vos regards inquisiteurs, il m’arrive, PARFOIS, d’être au top… Du moins, à mon top quoi ! haha).

 

Sérieusement, avouez, ça arrive TOUT LE TEMPS ce genre de truc ? Le seul jour où il ne faut croiser personne, et bien BIM, tu croises la Terre entière…

 

mes pires hontes

En face de chez moi, il y a un bâtiment où des gens travaillent la journée. Une société quoi. Je sais donc que je ne dois pas me trimballer à poil car sait-on jamais, il pourrait y avoir quelqu’un qui passe… Mais une fois le soir, je peux m’en donner à coeur joie et me balader en tenue d’Eve. Et bien, j’oublie un peu trop qu’au dessus de la société, il y a des gens, des vrais, qui vivient là et qui fument aux fenêtres… Et qui me voit, bibi, à poil. Jusqu’au jour où j’ai croisé du regard un des gars me faisant coucou à la fenêtre. J’étais terriblement honteuse. Violée dans mon intimité limite hahaha

On peut pas être tranquille chez soi non ??? Ou alors, il faudrait que je songe à mettre des rideaux…

 

mes pires hontes

J’ai tendance à parler un peu trop vite, ou alors à ne pas réfléchir. Du coup, c’est assez récurrent que je sois gênée, voir très gênée.
Il n’y a pas longtemps, j’ai eu une personne très important au téléphone. Language soutenu, je fais du charme, je gère la conversation, je dois convaincre. Ça se passe plutôt bien jusqu’au moment ou Helmut commence à miauler fort, terriblement fort, comme si je l’étranglais. Je lui demande de se taire, en pleine conversation, et je m’excuse en disant que c’est mon chat Helmut. Le mec rit et me demande pourquoi j’ai appelé mon chat Helmut. Je lui réponds simplement que je voulais un prénom ridicule. Je me suis mise l’épée dans le pied. Son père s’appelait Helmut. Oups. #JeSors.

Dites moi que je ne suis pas la seule à faire ce genre de boulette ?

ps : Celle ci je la laisse juste pour que vous puissiez vous moquez de moi. Quand j’ai relu cet article, je me suis dis qu’il y avais quelque chose qui clochait dans cette expression ‘je me suis mise l’épée dans le pied ». Bah oui, en réalité c’est « se tirer une balle dans le pied »… humhum #NouvelleHonte

 

 

mes pires hontes

Vous voyez ce genre d’après midi entouré de pote et des potes de potes que vous connaissez à peine… Tout se passe bien, tout le monde rit, on parle. C’est super chouette !
Je ris, un peu trop fort apparement, que j’ai fais la connaissance d’un nouveau copain : MA MORVE. Oui, vous lisez bien, en rigolant trop fort, j’ai eu l’équivalent des chutes du Niagara qui sont sorties par le nez. Évidemment, je vous passe les détails : je n’avais pas de mouchoirs. Tout le monde gênée, moi y compris, j’ai du sortir de la table ronde pour aller chercher du papier toilette. Et bah pour revenir s’assoir avec dignité, c’était loupé !

Allez, vous aussi vous avez déjà vécu ça hein ? Ça ou un pet inopiné ? C’est le moment de tout avouer ! 

 

mes pires hontes

Et pas des moindres… Attention, c’est du lourd ! 
Quand il ne fait pas si chaud, je mets des collants transparents noirs (oui, dehors les collants transparents couleur chair qui font penser aux collants de nos arrières grands-mères). Je ne sais pas vous, mais moi je galère à chaque fois pour trouver une paire de collant propre et surtout pas abimée. C’est un vrai défi du combattant le matin quand je décide de mettre une paire de collant.
Bref, un matin je trouve la paire, pas abimée, niquel. En réalité je l’avais mise la veille, j’étais rentrée tard, je m’étais déshabillée vite et j’avais laissé la paire par terre dans la salle de bain. J’arrive en cours, et là une copine me sort mais Megan, c’est quoi derrière ton mollet ? dans ton collant ? ». Bah à vrai dire, je n’en savais rien. Ni une, ni deux, j’ai eu un revival de la veille, le déshabillage express.. Ma culotte était restée dans le collant, et j’avais enfilé ce collant avec cette dernière qui était du coup tombée dans une des jambes du collant. CLASSE OU PAS ?
Sur l’échelle de la honte, je pense que j’arrive à bon niveau…

 

Bien sur, ce n’est qu’un petit florilège de toutes mes hontes… Je ne peux pas tout vous révéler maintenant, sinon je crois que je vous perdrai haha
Et toi, c’est quoi ta dernière petite honte ?

 

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oh mon dieu, je me suis vraiment retrouvée dans certaines de tes anecdotes car je suis un peu miss gaffe. Du coup, heureusement que le « ridicule » ne tue pas.
L’histoire du collant m’a particulièrement fait rire me faisant penser à une anecdote (attention instant confession). C’était un jour où j’avais décidé de mettre une belle petite robe pour aller à la fac. Je décide de mettre un petit collant noir (le fameux). Ils étaient tout neuf, d’une marque que je n’avais JAMAIS testé. Je me dirige donc vers la fac quand là LE DRAME. Mon collant, trop grand, commencait littéralement à descendre, important ma culotte en chemin. Bien sûr, sur le chemin pas de coin discret ou de toilette pour éviter les dégâts. J’arrive quand bien mal pres du bâtiment des amphis. Je me dirige dans les toilettes, et décide de bien remettre mon collant. Sans doute un peu énervée, je tire un peu dessus. Et là, j’entends un énorme CRACK. Chic alors, j’ai deux poignets à mon collant! 5 minutes avant le début du cours, pas moyen de refaire un aller-retour chez moi…
Le plus cocasse fut justement le retour chez moi où j’ai demandé à mes copines de se mettre derrière moi (informée de mon collant ayant décidé de flirter avec mes chevilles), faisant des pas minuscules pour éviter une catastrophe.

#TeamSnapMegan

  1. Olalalala, je les hais ces fichus collants qui nous gachent la vie ! haha
    Le plus important : etais tu épilée ? Parce que ça aussi ca joue… Tu te dis « boh j’ai deux/trois poils… Ça se verra pas avec le collant »… Oui bah quand il est craqué le collant, tu les vois ces 2/3poils haha

    1. Justement, j’étais pas mega bien épilée! Je ne n’avais pas non plus mis ma plus belle lingerie… C’est à dire que dans la chute du colant la honte aurait été intégrale! (Surtout vue qu’une partie de la promo était sur le même chemin pour prendre le tram..!)

  • Oh mon dieu! J’en peux plus, ca a fait ma soirée cet article humeur Alors moi l’une de mes hontes c’est en faite que une fois (Oui oui je suis belge ahahah) j’ai critiqué une fille que j’aimais pas du tout et j’ai eu tout fini de dire ce que j’avais à dire sur elle bah il s’est avéré que la fille en question était à côté de moi et m’a gentillement (lol) répondu merci. #Teamsnaphelmut ! (Sois pas jalouse..) Bonne soirée Megan!

    1. Oh merrrrde, le moment de solitude que tu as du subir tiens… Aie aie ! Ces dans ces moments là qu’on se dit ‘et merde, la prochaine fois, promis, je dis plus rien » :p
      Mais euuuuh #TeamSnapMegan hahaha

  • C’était en cours d’eps il fallait monter sur une grosse boule je monte (du matin je me senter pas bien) mon petit ami m’aider à prendre l’équilibre et je lui ai vomit dessus.
    J’étais mieux après lui par contre …

  • J’étais dans la rue et j’etait avec une amie et à un moment elle était un peu plus derrière moi et la j’ai crut que c’était elle à coter de moi mais malheureusement non …. et du coup croyant que c’était elle je l’est prise par la main …. Je crois que je n’est jamais eu autant honte de ma vie … Ah si j’ai déjà eu plus honte que sa , mais je préfère pas le dire , et en tout cas Megan tous ce qui t’est arrivé ne m’est jamais arrivé ( heureusement)

    1. Aaaah mais ça m’arrive tout le temps ça ! hahaha
      Encore il y a quatre jours, je caressais la main d’une copine pour rire, et bien non, ce n’était pas sa main mais la main d’une autre dame… oups !

      1. Enfaite je suis désidé à raconter ma pire des pires hontes , car je suis sûr que ce n’est pas arrivé que à moi , alors j’etait au toilette et ayant cru que j’avais bien fermer la porte et bien non ! Et au moment où j’allais me déshabiller une dame ouvre la porte ! J’étais énormément mal à l’aise et du coup la dame n’a pas était au toilette ( coup de chance que c’était une dame ) donc pour une belle conclusion vérifier toujours si la porte est bien fermer …

        1. Olalala, ne t’inquiète pas, c’est le genre de truc qui m’arrive au moins une fois par mois haha
          En soirée, en boite, au resto… C’est quand même toujours délicat à chaque fois de garder sa dignité dans une position « pause pipi » haha

  • Elles sont pas mal

    La mienne c’est celle qui te met vraiment très mal à l’aise !
    J’etait avec mon copain et on parlait de danse et je critiqué une fille qui fait parti de mon groupe je lui disais « non mais de toute façon elle a un balai dans le cul quand elle marche en même temps elle a fait de la danse classique, on leur apprend à avoir ce bâton dans le cul »
    Devine quoi ?
    Sa mère était professeur de danse classique ..
    Je ne savais plus où me mettre ..

  • Coucou, bon moi j’ai eu la 1ère comme toi la 4 et la 5 dernièrement je ne trouve jamais de collants c’est toujours la crise… Bref, je trouve enfin un collant pour sortir pars à ma soirée habillé classe bref… Quand tout à coup une copine me dis mais Laeti t’as vue ta filer ton collants et un bon gros trait en plus sinon c’est pas drôle… C’était un vieux collant que je devais jetter car je l’avais filer
    #teamsnapmegan