Pokébowl Saumon Maison

partager

pokebowl-saumon-recette

La recette du Pokébowl Saumon maison, la nouvelle tendance healthy venue d’Hawaï ! C’est un de mes repas favoris ! Facile à faire en plus 🙂

« À l’origine, le Poke bowl, à prononcer « Pokaï » est un plat traditionnel d’Hawaï. Il fait de plus en plus d’émules aux États-Unis et au Japon, où il a presque réussi à détrôner le sushi. Très populaire sur les réseaux sociaux, il comptabilise de nombreux partages sur Instagram. »

Ma recette est plutôt très très très simple, mais vous pouvez rajouter tout ce que vous souhaitez, mélanger sucré & salé…

Il faut choisir une base : riz, quinoa, chou, trio de quinoa. Pour celle ci, j’ai opté pour un mélange riz-quinoa. Et j’ai ensuite rajouté avocat, tomate, oignons rouge, radis, concombre, edamame, carotte… et le poisson : du saumon cru mariné.

  • Pavé de saumon frais mariné
  • Marinade : soja salé (ou sucré) + sésame/chia + citron
  • Un demi avocat
  • Quelques radis
  • Du concombre en dés
  • Carottes rapées
  • tomates cerises
  • edamame (je les achète surgelés chez Picard ! Et Si vous n’avez pas de Picard, ils font la livraison 🙂 )
  • oignons rouge

Concernant la sauce, c’est à votre guise aussi.
Moi je fais un mélange : huile sésame/vinaigre de riz/sauce soja salé/un petit peu de piment/un petit peu d’ail… le tout au feeling ! (Oui, je sais ça doit vous aider ça tiens… ahaha)

Encore une fois, cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez ajouter, ou enlever des ingrédients. J’adore rajoute de la grenade aussi, ou bien même du melon !

Il suffit de mettre dans un bol assez large la base, puis rajouter tous les ingrédients que vous souhaitez et finir par le poisson au milieu 🙂

Traditionnellement, on sert la viande marinée avec un peu de riz collant, mais surtout : une farandole d’ingrédients 100% healthy ! Comme par exemple du quinoa, du chou kale, de la laitue de mer, des courgettes, des pousses de soja, des tomates, des concombres, des graines de grenade… Il ne faut pas hésiter à jouer avec les saisons pour trouver des garnitures adéquates, et l’on peut tout à fait envisager de trouver des dés de panais ou de butternut dans un poke bowl hivernal. Du coup, le poke bowl peut se décliner toute l’année, au gré des saisons, des goûts, et des envies de chacun !

Bon appétit 🙂

 

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coucou ma belle Megan ! Je te suis sur Instagram depuis quelques mois déjà et j’adore ton contenu donc c’est tout naturellement que je me suis tournée vers ton blog. Je voulais te demander, penses tu que je puisse preparer ce poke bowl la veille pour le comme lunch le lendemain ? Car étant étudiante j’ai parfois seulement 30 min pour manger, et les sandwichs j’en ai un peu ma claque…

  1. Coucou Léa,
    je pense que c’est tout à fait possible, par contre ne mets pas la sauce la veille, car on m’a toujours dit que la sauce « cuisait » les aliments. Après tu mets bien ça au frais et tout roule 🙂

    des bisettes

  • Mon fils de 6 ans en raffole. Lui il croit manger un plat sorti des pokemons, et moi je suis contente car il mange sa ration « healthy » . Ps: Il faut que tu testes avec une vinaigrette au vinaigre de mangue. Yumyumyum!!