Croyez en vos rêves !

partager

croyezenvosreves

On a toutes déjà vécu ce moment où on se reveille de bon matin, avec la banane jusqu’aux oreilles. On sort tout juste d’un rêve absolument fabuleux (vous savez, celui où on a fait sauvagement l’amour à Ryan Gosling toute la nuit – ne mentez pas, on l’a toutes fait !). Ce bonheur est simple, et reste en nous une bonne partie de la journée. On ne sait pas vraiment pourquoi, on est heureuse ! Et bien c’est ça le vrai bonheur. Alors pourquoi ne pas transposer ça dans la vraie vie ??

D’abord, un petit peu de motivation, pour celles qui n’ont toujours pas accepté le fait que LE DIMANCHE, C’EST COOL !
Aujourd’hui on est Dimanche, et le Dimanche c’est quoi ??

meme1

Ouaiiis ! Et pourquoi ce Dimanche est encore plus cool que les autres ??
meme2

Ouaiiiiiiiiiis ! Du coup on est hyper heureuses et de bonne humeur ??
meme3

Voilà comme ça on part sur de bonnes bases. Vous voyez, le bonheur c’est aussi des choses toutes bêtes.

Bref, revenons à nos moutons, qui d’ailleurs doivent avoir hyper chaud avec leur laine, parce que… IL FAIT TROP BEAUUUUUUU
meme3

Je disais donc, il faut croire en nos rêves.

Mais Megan, pourquoi cette pensée si philosophique en ce si beau dimanche? On est déjà hyper heureux nous !

Et bien parce que je me fais cette reflexion depuis longtemps. Je vois trop de gens qui se mettent tellement de barrières sans s’en rendre compte, et qui passent du coup à côté de tant de choses !

Comme je vous l’ai déjà dit et répété dans pas mal d’articles humeur, à quoi bon passer 100 ans (oui, on est optimistes pardi !) sur terre si c’est pour se contenter de passer au moins 18 ans à l’école, puis une quarantaine d’années à se faire suer au travail pour gagner des clopinettes pour un boss qui n’en a rien à faire, pour au final se retrouver retraité et se casser les yeux devant les feux de l’amour ? Bonjour l’angoisse quoi !
Non, vraiment la vie est faite pour être VÉCUE, c’est à dire aller au bout de nos projets, de nos rêves.
Faire un bilan à 80 ans et regretter 1001 choses qu’on a pas eu le temps de faire ?? Très peu pour moi.

On a tous au moins un rêve, enfoui au fond de soi.
Et tout ce qui nous empêche de le vivre pour de vrai, c’est nous même.

1er frein à l’aboutissement de ses rêves : la routine.
On a beau être des humains hyper évolués, on en reste des mammifères. Il y a encore quelques 1 ou 2 millions d’années, on vivait à poil dans des grottes, et on risquait notre vie à chaque minute car la nature était plus forte que nous. On pouvait mourir de faim ou de froid à tout moment, ou se faire écraser par un mammouth à la moindre seconde d’inattention. Juste comme ça, si la terre avait exactement un jour, les premiers hommes préhistoriques seraient apparus… il y a 30 secondes. Alors autant dire qu’on est pas encore hyper à l’aise avec notre environnement.
Tout ça pour dire qu’on a tendance à garder dans nos gènes cet attrait pour la sécurité, pour le confort.
Se lever à 8h, aller bosser, manger un sandwich jambon emmenthal crudités mais avec pas beaucoup de tomates et un coca zéro pour pas grossir, retourner bosser, prendre le métro de 17h52, rentrer chez soi, regarder TPMP, dormir. C’est nul, mais au moins on est sûre de ne pas décéder d’une seconde à l’autre, ce petit train train nous va bien.
Ouais, Ok. Mais dans 10 ans, on en sera où? Bah exactement au même point. On aura juste frôlé l’extinction de l’humanité le jour où le métro de 17h52 ne sera pas venu à cause de la grève. Quelle frayeur !
Plus sérieusement, la vie ce n’est pas ça.

On a certes tous des impératifs que la vie nous impose. Ces impératifs qui prennent d’ailleurs beaucoup trop de temps. Mais si on réussissait à libérer, ne serait-ce que 30 minutes ou 1h par jour pour les dédier à 100% à notre rêve, ça ne nous donnerait pas beaucoup plus envie d’avancer ?
Car là, au moins, on en reparle dans 10 ans, et on aura des vraies choses à raconter.

2ème frein: les excuses nazes.
Alors là, autant vous dire, on est tous un peu champion du monde quand il s’agit de trouver des raisons pour ne pas se bouger le popotin.
Pas le temps, pas les sous, pas le courage, pas le cerveau, peu importe, tout ça est complètement faux, et vous le savez parfaitement.

3ème frein : la peur.
Ça rejoint un peu la routine, sauf que là il n’est plus juste question de flemme.
C’est vrai que si son rêve comporte fatalement des gros chamboulements, c’est pas évident de sauter le pas.
Pensez à cette superbe citation d’Oscar Wilde:

«  Il faut mieux avoir des remords que des regrets »

En d’autres termes, il vaut mieux se jeter dans le vide et foncer vers ses objectifs, quitte à se planter, plutôt que de regretter toute votre vie de n’avoir rien fait (et imaginer que vous auriez pu réussir).
Un exemple qui nous parlera à toutes: ce beau brun bronzé en colo de vacances quand on était petites, à qui on a pas osé avouer nos sentiments. On est rentrées de vacances heureuses, mais pleines de regrets. Et si il avait accepté de nous embrasser ? On ne le saura jamais. Alors qu’en tentant le coup, au mieux c’était la folie, au pire on se prenait un râteau qu’on aurait vite fait d’oublier.

Alors quoi qu’il en coûte, FONCEZ !

Qui n’a jamais entendu quelqu’un, voir un proche, dire un truc du genre « c’est vrai que plus jeune j’avais toujours rêvé de faire ci ou ça, mais je ne l’ai jamais fait »
Passer le permis moto, faire son baptême de l’air, se faire tatouer, apprendre une langue étrangère, changer de boulot, refaire toute sa déco, partir vivre à l’étranger, se remettre au sport pour avoir le corps dont on rêve, faire de la peinture bref, on a tous des envies, plus ou moins importantes, qu’on ne concrétise jamais.

En ce qui me concerne, je me suis toujours promise une chose: le jour où je serai sur mon lit de morte, je veux pouvoir avoir un grand sourire (édenté, certes) jusqu’aux oreilles, et me dire « Et voilà Megan, la fin du voyage. Tu t’arrêtes ici, mais putain, qu’est ce que c’était cool ».

Je vous ai déjà raconté cette période folle où j’ai « tout plaqué » pour aller étudier 6 mois au Mexique.
Au départ je m’étais mise tellement de barrières dans ma tête que j’avais tout simplement enterré le projet, me disant que c’était tout bonnement IMPOSSIBLE.
Et lorsque mon école est venue me pousser à le faire, parce que j’avais de très bon résultats, j’ai quand même refusé. Et c’est là que je me suis posé cette question: Es-tu prête à regretter toute ta vie de ne pas y être allée? La réponse a été non. Et pourtant, c’était vraiment pas gagné:
– j’avais pas 1 centime
– j’avais une trouille monstre, encore plus en pensant que c’était le Mexique
– j’avais une petite vie bien rangée qui m’allait très bien
– j’avais un vieux niveau d’espagnol, appris au Lycée, dont je n’avais pas prononcé 1 mot depuis 3 ans.
Clairement, j’avais tout à perdre à aller au Mexique comme ça.

Au final?
– J’ai bossé comme une acharnée pour financer ce voyage. Et là je me suis rendu compte de L’IMMENSE puissance de ce que c’est d’avancer avec un projet en tête: Avec le boulot et les cours je ne dormait que quelques heures par nuit, et j’avais pas une thune puisque je mettait tout ce que je gagnais pour le voyage. Et pourtant, je n’ai JAMAIS ressenti autant de motivation qu’à ce moment là. Parce que tout ce que je faisais avait un BUT.
– J’ai surmonté mes peurs. Et croyez moi, ça a été ultra compliqué. Lisez mon article sur mon Voyage au Mexique pour bien comprendre.
– Je suis devenue totalement bilingue en Espagnol. Et ça aussi, c’était pas gagné.
– Je suis revenue complètement changée, grandie. J’ai pris 15 ans de maturité en 6 mois.
– J’ai gagné une ouverture d’esprit énorme, qui me caractérise aujourd’hui.

Alors, en y repensant, vous voyez tout ce que j’aurai pu louper en ne sautant pas dans le vide ?
Et puis au pire, il se serait passé quoi? Experience horrible, retour anticipé, et des gros remords d’avoir claqué autant de sous pour rien. Mais des regrets? Aucuns !

C’est comme pour ce blog. Au départ, je l’ai crée à la fin de mes études de Design Graphique pour en faire une sorte de Book, afin de montrer ce dont j’étais capable entre la création web, le graphisme, la création de contenu, tout en mélangeant ma passion: la Mode.
Et puis au final le blog a commencé à marcher, à avoir des lecteurs GÉNIAUX (oui, toi, c’est à toi que je parle !), et j’en suis arrivé à un nouveau dilemme:
Mettre le blog entre parenthèses, trouver une super agence de créa pour y devenir Directrice Artistique et me servir du blog comme book, ou alors prendre le risque de continuer, et de m’éloigner (trop) longtemps du milieu professionnel du Graphisme?

Et bien comme je suis d’une nature optimiste, je vois le verre à moitié plein en permanence (tant qu’il reste une goutte, il y a encore de quoi boire ! #Teampochtronne), alors j’ai sauté le pas, et j’ai décidé de me dédier à plein temps pour ce blog.

Résultat? Et bien je bosse comme une malade mentale. Entre créer les looks, les prendre en photo, aller aux 5342 RDV par jour, répondre aux 5235423341242 mails tous les matins, filmer les Vlogs, les monter, trouver des bêtises à filmer, écrire les articles humeur, créer des super sélections Shopping pour vous faciliter la vie, aller en voyage presse (oh oui c’est trop cool, mais tant de temps perdu sur mon programme de boulot !!), et bien je bosse, sans déconner, 16h par jour.
Mais alors, QU’EST CE QUE JE PREND MON PIED !

Alors, pour conclure cet article qui, une nouvelle fois, se devait d’être court mais est parti en cacahuète complet et fait 400km, je le dis et le répète, TROUVEZ VOS RÊVES, DONNEZ VOUS DES OBJECTIFS, ET RÉALISEZ LES !

Car comme on dit, le plus cool ce n’est pas forcément la finalité, c’est aussi le voyage pour y arriver.

Je vous aime !

Tiens au fait, encore 2 – 3 trucs:

– Pour l’article humeur de dimanche prochain, je veux vous faire mon « Portrait Chinois », afin que vous en sachiez plus sur moi. C’est tout bête, une série de questions à laquelle je vais répondre. Du genre « si tu étais un film, tu serais… » « si tu étais un animal, tu serais… » « si tu avais plein d’argent, tu ferais… » Bref, vous avez compris ! Alors vraiment n’hésitez pas, envoyez moi vos question en commentaire de cet article, sur snapchat, par pigeon voyageur (pourquoi pas), et j’y répondrai Dimanche !

– Mes chéris de la #Teamsnapchat le savent, je suis en ce moment même à Barcelone avec Undiz et d’autres copines blogueuses dans une immense villa de 300m2, on se croirait dans un mélange des Chtis, des Anges de la téléréalité et des reines du shopping, alors suivez moi sur Snapchat (MeganVlt), ça vaut le détour !

– Je viens de sortir mon Vlog #8, où je me fais tatouer, et je retourne à Londres pour la 2ème fois en 2 semaines. Si vous voulez rigoler un coup, c’est par ici ! (D’ailleurs la semaine prochaine, gros Vlog spécial Barcelone, et je peux déjà vous dire que j’ai filmé du lourd, du très très lourd !)

vlog8

– J’ai un rève, là, maintenant, tout de suite: QUE TU METTE UN PETIT COMMENTAIRE SOUS CET ARTICLE ! (Et si tu peux ensuite danser un coup la Macarena, ce serait la cerise sur le gâteau ! )

Xoxo, Gossip Girl Megan

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton article m’a ouvert les yeux. C’est la premiere fois qu’un article me fait autant d’effet et je te dis merci! Je suis de ta #TeamSnapchat 😉
J’adore ton blog, je t’adore toi et ta personnalité!
Tes articles sont toujours géniaux, je pourrais passer mes apres midi sur ton blog, je me lasse pas !
Tu m’inspire beaucoup, j’arrive à m’indentifier à toi à travers tes articles!
Mon rêve est d’être comme toi, enfin bloggeuse quoi! J’avais essayé il y a longtemps, j’étais bien plus jeune, je devais avoir 15ans, donc pas mature voila voila c’était ridicule, et j’avais oublié cette idée, mais depuis peu j’y pense, mais j’ai peur du ridicule, de l’échec, ton article me redonne la pêche!
Voila je voulais partager mes impression avec toi, je ne sais pas si tu verras mon commentaire mais quand meme, merci Megan!!

  • j’adore cet article il est tellement vrai je me met tellement de barrières sur certaines choses car j’ai peur d’être déçue mais j’y travaille mais pas toujours facile mais merci à toi Megan pour cet article qui prouve que la vie est faite pour être vécu à fond et que parfois il faudrait que je réfléchisse un peu moins.

  • Tu dois avoir ce don pour booster les gens Megan… C’est ouf comme tu me donnes une bouffé de motivation sur chacun de tes articles, tu arrives à nous montrer que la vie peut-être belle si tu t’en donne la possibilité !!
    Merci beaucoup, tu m’envies avec ton voyage ! Et toujours autant de rire dans ton récit.
    Tu fais ressentir beaucoup de choses mais je ne peux que te dire un mot : MERCI

  • Ecoute ma jolie, pourquoi je suis pas venue plus tôt lire ton article qui me met une patate d’enfer et qui m’émeut en même temps, si toi ta passion ce sont tes ongles moi ce sont les larmes (#teamsnapchat). Je suis dans une période de doute et de questionnement en ce moment aussi cet article tombe à point nommé. Tu es un rayon de soleil et qu’est ce que tu peux me faire rire au quotidien. Je te laisse avec cette vraie déclaration d’amour.

  • Encore une fois j’adore ton article ! J’aime ton écriture, la manière dont tu racontes avec toujours une petite touche d’humour. Ça me remotive un peu et redonne un petit sourire ! Mais mon rêve à moi c’est d’aller sur la lune .. Je pense que c’est compliqué non ?
    Allez petite danse de la macarena : youpyoup
    Merci pour tout !!
    Bisous pamplemousses <3