Je suis chiante, et alors ?

partager

jesuischiante

L’autre jour j’étais avec une copine, et elle me dit cette phrase, cette FAMEUSE phrase, que j’entend à longueur d’année: « Megan t’es chiante ! »

C’est tellement banal pour moi que j’ai l’impression qu’on me dit cette phrase depuis toujours, avant même ma naissance. Du coup, je me suis dit qu’il fallait peut être que je me demande enfin POURQUOI est ce que tout le monde me dit que je suis chiante, à moi, qui suis si gentille, si géniale, remplie de qualités, si parfaite, et très modeste (Et si forte en auto-dérision) ? 

En vrai, il faut se l’avouer, je suis chiante. Même HYPER chianteDéjà, ma capacité à prendre sur moi pour supporter des choses est proche du néant.

  • Je ne supporte pas les petits bruits, mais alors toutes les sortes de petits bruits. En fait je me reconnais pas mal dans le personnage de GRU de Moi, Moche & Méchant.

moi moche et mechant

  • Les bruits de bouche, les gens qui respirent fort, qui soufflent par le nez, le couillon qui fait *click click* avec son stylo, la goute d’eau répétitive qui tombe dans l’évier… Vous savez comment ça s’appelle ça? La Misophonie. (Merci Megan, ce soir on se couchera moins bête tiens !)
  • Je perds tout le temps mes affaires (même si je les retrouve à chaque fois au final). Je vis dans un paradoxe total : il n’y a pas plus maniaque que moi sur le rangement. Tout doit être organisé, rien ne doit traîner… Et pourtant, je perds TOUJOURS TOUT !
  • J’ai 10 crises cardiaques par jour parce que j’ai perdu mon portable, qui au final est comme à chaque fois au fond de mon sac (qui, soit dit en passant, est en gros un mix de la caverne d’Ali Baba et du marché aux puces de Saint Ouen).
  • Je ne retrouve JAMAIS mes fringues dans mon armoire. Jamais. (Mais ça il y a forcément un truc : un lutin qui vient changer mes affaires de place la nuit, ou alors c’est mon chaton Helmut qui part en mission quand je suis pas là, c’est pas possible autrement). Comme je suis un peu bête, j’oublie toujours d’enlever mes affaires de mon sac / manteau du jour. Du coup, le lendemain, je dois faire une séance de mentalisme hyper poussée:

« Megan, concentre toi. Tu avais quel sac hier ? Tu avais quel manteau, quel jean ? Ne t’inquiète pas, tu vas retrouver tes clés, ton porte feuille, et ton beaume à levres !»

  • Et encore, ça c’est quand par miracle j’ai une voix dans ma tête qui me dit « Megan, tes affaires ne se sont pas téléportées par magie dans ce sac que tu viens de prendre dans le placard car tu ne l’as pas mis depuis 2 mois. Donc quand tu vas claquer la porte tu seras dans la merde, et tu auras l’air con devant le portique du métro sans ta carte de transport. » Oui, ça m’arrive très souvent. D’où le point suivant:

Je suis tête en l’air

Dernier exemple en date, il y a quelques jours, je vais au concert de Nekfeu à l’Olympia. J’attend ça depuis un moment, hyper impatiente d’y aller depuis le matin même. (#teamSnapchat vous vous reconnaitrez !)

  • Je fais ma petite vie, je me prépare, je ne retrouve plus les trucs que je veux emmener (encore une fois), du coup je pars avec une demi heure de retard, j’arrive au métro après 10 minutes de marche, et là je me rends compte que je n’ai pas pris les billets pour le concert. C’est quand même un comble ! C’est comme si un bucheron faisait 5h de route dans la forêt et se rendait compte en arrivant qu’il a zappé sa hache… 
  • Sinon, je peux partire faire un shooting photo en tant que photographe, je prends tout, j’arrive sur place et je me rends compte que j’ai oublié la carte SD.
  •  Je pars en soirée, je prévois de rentrer en Uber, j’arrive là-bas j’ai plus de batterie. Alors que j’ai le chargeur sous les yeux toute la journée, déjà branché, prêt à recharger. 
  • Je dois aller au supermarché acheter un truc hyper important, je vais revenir à la maison avec 2 sacs pleins de choses, sauf qu’évidemment j’ai oublié d’acheter LE truc pour lequel j’y étais allée.
  • Sérieux, heureusement que je n’ai pas de problèmes de santé. Déjà si j’avais des lunettes ce serait un vrai calvaire pour moi parce que je les perdrais et je n’y verrais rien pour les retrouver (si elles ne sont pas déjà sur ma tête car c’est typiquement mon genre ça aussi)
  • Du coup, j’essaie de conjurer le sort, je me fais des To-Do listes TOUT LE TEMPS. C’est un vrai calvaire, parce que pour être sûre de ne rien oublier je note même les horaires des trucs à faire, en essayant d’anticiper le temps que ça va me prendre. Genre je me lève, je prends une feuille, et j’écris:

 9h – 9h30: Petit déjeuner / 9h30 – 10h: Douche + préparation / 10h – 11h: activité X / 11h – 11h30: activité Y + penser à faire ceci ou cela parce que sinon blablabla….

Le problème, c’est que si à 9h45 je suis toujours entrain de petit déjeuner, ça décale tout, c’est le bordel, et du coup je ne respecte jamais mes To-Do listes. Bravo le veau !

En vrai, je suis à la fois la fille la plus organisée du monde, ET la fille la moins organisée de toute la galaxie.

  • Je suis aussi chiante car je répète à tout va (et surtout à moi même) que je veux avoir un mode de vie SAIN
  • J’ai un abonnement à la salle de sport, mais il y a toujours une raison plus ou moins moisie pour ne pas y aller.
  • Je veux manger hyper healthy, du coup le lundi midi, pleine de bonnes intentions, je vais manger 3 miettes et un verre d’eau (à peu de choses près), et puis au final le soir ce sera Mcdo de grosse vache, plaquette de chocolat noir même si j’aime pas ça (oui, je me connais, donc je me mets des bâtons dans les roues à moi même; j’achète du chocolat noir en espérant que je sois vite dégoûtée du goût, comme ça je ne mangerai pas toute la tablette : tu parles !). Après le mercredi ce sera un kebab, le vendredi y’a plus rien dans le frigo donc ce sera pizza et puis il y aura quelques salades pour me persuader que je suis une meuf hyper healthy qui prend soin de son alimentation. Je vous passe les détails sur les apéros tout le weekend. Bref, je suis au top !

je suis chiante et alors ? giphy (2)

Je suis chiante car je râle. Pour tout. Tout le temps. Sans (vraie) raison. Un peu comme le « bêêêêêêêêêê » de la chèvre, tu sais pas pourquoi, elle le fait tout le temps, mais c’est comme ça, c’est dans ses gênes.

J’ai la certitude que râler est ancré en moi, depuis ma naissance. Je râlais déjà dans la chaise haute quand la cuillère n’arrivait pas assez vite à ma bouche (Cf. la partie sur la nourriture, ça ne date pas d’hier). Et bien là, je râle, du matin au soir (mais promis, je fais des efforts pour me sevrer !), je râle pour l’ascenseur qui met trop de temps (en même temps, s’il allait plus vite, bah il serait en train de tomber, donc je serais morte, donc en fait c’est con de le trouver lent, mais tant pis ça me saoule d’attendre 5 secondes de plus), je râle parce que j’attend le métro 4 minutes et pas 2 (pareil, il aurait pu se synchroniser sur mon arrivée, mais non évidemment le monde entier est contre moi)

Enfin en même temps, si je n’avais pas 30 minutes de retard, je m’en foutrais d’attendre 2 minutes de plus. Oui, parce que…

Je suis un peu (TOUT LE TEMPS) en retardEt le pire, c’est que s’il y a bien un truc que je déteste, c’est les gens en retard. (Je vous l’ai dit, je suis chiante). En fait je pense que j’ai une maladie orpheline tropicale hyper rare qui fait que ce n’est pas de ma faute. 

J’ai toujours l’impression que j’aurai le temps de faire les choses, alors que non.

Je dois partir dans 20 minutes pour un truc important, je ne suis pas encore sous la douche donc je fais vite, et puis là, PAF! mon cerveau se déconnecte, et je vais perfectionner mes sourcils à la pince à épiler pendant un bon quart d’heure (pour au final le rater et enlever le mauvais poil qui va tout déstructurer !), regarder mes notifications instagram, caresser le chat… Et puis au moment de partir je dois encore m’habiller (enfin trouver mes vêtements d’abord), retrouver mes clés et mon porte feuille (Cf. je perds tout), m’appeler moi même car mon portable est parti en vacances quelque part dans l’appart, retrouver le courrier que je devais poster depuis avant hier, et au final je pars hyper en retard. (S’il vous plait, dites moi que je ne suis pas la seule à être malade de la retardinite aigüe !)

En plus, je stresse vite, tout le temps, pour un rien. L’autre jour Helmut a vomis 2 fois en 2h, mon dieu, faut-il appeler les pompiers pour un chat ? Prévenir sa grand-mère (par déduction: ma mère !), l’emmener faire une prise de sang ou l’emmener chez le psy non ? (Par contre, c’est pas moi qui nettoie le vomi, ça me dégoûte. Pareil pour la vaisselle, j’ai la phobie des éponges, pour moi c’est le pire que le cucul du diable, c’est le truc le plus crado de la terre entière. Du coup, je fais chier tout le monde à jamais faire la vaisselle).

Je disais donc, j’ai un peu une tendance hypocondriaque quand même… Et mince, je me suis ouvert le doigt (genre coupure de 0,5 milimètres). IMAGINE ça s’infecte? Je fais comment si je perds ma main? Et mon bras? Et me voilà sur Doctissimo à m’auto diagnostiquer le choléra et ébola

Sinon, je change d’avis à peu près 40 fois par jour.

Genre un autre jour où j’ai 100000 trucs à faire, je vais perdre 3h sur Asos à me faire un panier à 600€ (que je n’ai pas), puis je vais supprimer les articles 1 par 1, pour au final ne garder qu’un pull et une culotte pour 25€, que je ne vais pas acheter car je ne retrouve plus ma CB. 

À l’inverse, quand je vais avoir une envie énorme d’un truc, il va me le falloir LÀ, TOUT DE SUITE. (La sneakerite carabinée, je n’ai aussi, c’est quand on a pas de sous du tout mais qu’on commande des paires de sneakers dans tous les sens alors que même si j’étais un mille-pattes y’en aurait pas assez pour porter toutes mes paires d’un coup).

meganvlt je suis chiante

Je vais avoir très envie de manger un truc, je vais acheter tous les ingrédients, et puis arrivé dans ma cuisine j’aurai plus du tout envie de manger ça.

Je vais vouloir aller voir une expo hyper cool qui se termine le jour même, et puis 3h plus tard j’aurai grave la flemme (flemmardise stade 3 mesdames et messieurs), je ne vais pas y aller, et je vais râler pendant des semaines après parce que l’expo s’est terminée et je n’ai pas eu le temps d’y aller.

Tous les jours je me dis « ce soir, je me couche tôt ! ». Alors qu’à 3h du matin je suis encore entrain de bosser. Je me lève à 9h parce que j’arrive jamais à faire des grasses matinées, du coup je suis ronchon (c’est la version « force 5 » du moi râleuse), et au final je vais me poser 2 minutes dans le canapé dans l’après midi, et je vais me reveiller 1h plus tard avec mon téléphone sur le visage.

blog mode femme

Je vous passerai les détails sur le fait que je suis hyper susceptible, je me vexe très facilement, alors que je suis la meuf qui passe son temps à vanner tout le monde et il faut que les autres le prennent bien parce que c’est drôle. 

En fait, je pense que je suis, tout simplement, une petite fille de 8 ans dans un corps de 24 ans.

humour blog

Bref, à ce stade vous devez vous dire « Et bah! Elle a l’air sympa sur Instagram et tout mais en vrai c’est un vrai cadeau cette Megan ! »

Bon, c’est vrai, j’ai un peu grossi le trait, je ne suis pas si ingérable que ça hein ! Mais franchement, ça fait vraiment du bien d’écrire cet article de voir à quel point je peux être chiante, ça aide à faire des efforts pour l’être un peu moins!

De toute façon, je sais que je suis chiante. Puisque je me saoule moi même au quotidien. J’avais envie de m’auto-baffer quand je me suis tapée 20 minutes de marche inutiles pour aller chercher ces foutues places de concert que j’avais oublié.  Oui oui, vous qui avez quelqu’un de chiant dans votre entourage. Pensez à peu à cette personne, elle se déteste bien plus que vous la détestez dans ces cas là! 

Et puis, il faut dire la vérité, être chiante ça peut aussi être mignon, c’est une partie de notre personnalité, ça fait ce qu’on est ! Et puis surtout, les filles, avouons le: ON EST TOUTES CHIANTES, ET C’EST POUR CA QUE LES GARÇONS NOUS AIMENT !

Dites, après toutes ces révélations, vous m’aimez toujours un peu?

meganvlt blog

Bisous!!

blog mode

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

olalalala je me suis reconnue dans tellement de trucs abusé!!!! Je crois que je vais m’ouvrir une page word une fois et me faire la même chose hahahaha #teamchieuse

  • Ahahah je me reconnais tellement dans la partie hypocondriaque 🙂 enfin, dans presque tout ton article que j’ai adoré lire ! Verdict : je suis chiante aussi !
    Et en référence à ton article sur les 25 ans, je passe bientôt aussi l’étape du quart de siècle et je suis loin d’être prête 😉
    À bientôt !

  • Tu ne peux pas savoir à quel point j’ai ris en lisant ton article. C’est dingue la façon dont tu peux être tête en l’air, haha, mais bon, je me suis reconnue sur la partie de « faire les courses pour acheter un truc précis, et revenir sans cet article ». Ta description avec Gru m’a doucement fait rigoler mais, pour te rassurer, je ne pense pas que « détester les petits bruits » fasse partie du contexte de la fille chiante. C’est vrai, qu’on se mettent tous d’accord, qui apprécie entendre quelqu’un faire du bruit en mangeant, qui plus est, la bouche ouverte ? Ou respirer fort aussi, ça c’est un comble, je n’ai pas honte de dire que ça m’insupporte parce que bon, t’es pas sensé faire autant de bruit en respirant, je suis navrée… Bref !

    Mais il est vrai que tu caches bien ton jeu, c’est encore plus comique. A travers ton blog, ou instagram, on a vraiment l’impression que tu es une fille très organisée, bien carré dans tes plannings, respecter des taux horaires etc… Mais déjà, à travers Snapchat, on a une toute autre vision de toi, c’est drôle. C’est pour ça, que tu dises être tête en l’air, au final, ça ne m’étonne pas. Au travers de tes snaps, je devine que tu es quelqu’un de très facile à déconcentré, rassure toi, vous êtes beaucoup à être comme ça ! Haha

    Merci en tout cas pour ce petit moment de rigolade, si tu t’en est sortie au bout de 24 ans ainsi, tu peux t’en sortir pour les 24 prochaines années je pense ! Et puis… On ne change pas une équipe qui gagne, pas vrai ? 😉

    Je t’embrasse et te dit à très bientôt

  • Hahahaha je me suis tellement reconnue dans certain point, je me sens moins seule!
    Moi aussi je suis la serial râleuse et ça m’exaspère surtout moi! Et contente de voir que je ne suis pas la seule à être organisée et bordélique à la fois.