Ces petites choses du quotidien qui te pourrissent la journée – EPISODE 1

partager

les choses qui nous énervent

Comment ça va les filles?
Moi j’ai une pèche d’enfer, je sors enfin de 1 semaine de rhume et autres désagréments, et j’avais complètement oublié la douce sensation d’être en bonne santé et énergique !
MAIS, ça n’empêche qu’il y aura TOUJOURS des trucs pour venir me gâcher ma journée.

Et croyez moi, les grosses journées de merde, ça me connaît ! À tel point que j’en ait fait une vidéo sur Youtube ! Si tu ne l’as pas encore vue, je t’invite à le faire de ce pas pour égayer ta journée, elle est juste en dessous ! C’est la première fois que j’écris et tourne un « vrai » sketch, alors j’espère que ça va vous plaire !!

Au fait, es tu abonnée à ma chaîne Youtube ? C’est important pour moi, fais moi plaisir !! => ABONNE TOI À MA CHAÎNE

Bon, revenons à nos moutons. Comme vous l’avez vu dans la vidéo, passer une grosse journée de merde ne tient souvent pas à grand chose !
Je ne vous parle pas ici de la journée pourrie à cause d’un vrai problème personnel, familial ou de santé.
Moi je vous parle de la journée qui est bien merdique, alors qu’en vrai elle aurait pu être cool !
Pourquoi ne l’est-elle pas? Tout simplement car le ciel/ton dieu/l’alignement des planètes/ton cycle menstruel PEU IMPORTE a décidé qu’aujourd’hui, la fatalité allait s’abattre sur toi et que tu allais te taper tous les trucs capables de te tuer ta journée.

Mais quels sont ils ? Voici 16 petits désagréments parmi les plus relous, ceux qui vont te tuer ta journée à coup sûr !

– Être réveillée en pleine nuit par son portable. Qu’on a oublié de mettre en mode avion. Tu regardes qui c’est et tu perds littéralement 1/10ème à chaque oeil en t’éblouissant avec la lumière, et tu découvres avec effroi… que c’est une newsletter Yves Rocher ou un sms de Bouygues.

lumière iphone

– Le drap housse rebelle, qui s’obstine à s’enlever tout seul chaque nuit, et toujours dans le même coin du lit.

– Se réveiller 15 minutes avant son réveil. Sur le papier ça a l’air cool, mais en vrai tu te retrouve confrontée à une des pires décisions de la vie seulement 3,5 secondes après avoir ouvert les yeux : perdre à jamais 15 minutes de sommeil réparateur sous ta couette chaude et avoir peur d’être crevée toute la journée parce que tu n’as pas assez dormi, ou alors céder à la tentation, te rendormir, et te réveiller 15 minutes plus tard, avec une fatigue digne d’une nuit blanche de 72h, à devoir te lever avec la démarche d’un bébé veau qui vient de naître. C’est vraiment nul ce dilemme, parce que t’es perdante quoi qu’il arrive !

– Tu te décides (enfin) à sortir un pied en dehors de la couette, et tu ne sais plus très bien si tu as bien emménagé dans un appart ou si tu t’es trompée en prenant un igloo, parce qu’il fait juste -8000 dans ta chambre.

froid

– Du coup deuxième dilemme en quelques minutes : S’habiller avec les premiers trucs qui trainent (donc dégueulasse) pour ne pas avoir froid, ou bien s’habiller mais se peler le jonc pendant 15 minutes le temps de trouver une tenue décente.

– L’odeur de la poubelle qui pue de si bon matin. Couplée à celle de ton haleine, il y a de quoi faire fondre du métal.

– Quand c’est mouillé par terre dans la salle de bain ou dans la cuisine et que tu marches dedans en chaussettes. Je sais, je l’ai mis dans ma vidéo, mais ça c’est vraiment tellement relou qu’il fallait que je le redise ici !

– Marcher sur la queue de son animal sans faire exprès. Ce moment où tu ressens d’un coup 10 fois plus de culpabilité que pour toutes les conneries que tu as fait tout au long de ta vie réunies. T’as envie de pleurer, de t’excuser, t’as l’impression que ton chat/chien va te renier à vie et ne t’aimera plus. Et il aurait raison car tu le mérites.

– Recevoir un courrier qui fait pas plaisir: Bulletin de notes, amende de radar automatique, courrier du trésor public, demande de divorce… À chaque tranche d’âge son lot de courrier porte-malheur, qui te met direct en conditions pour passer une bonne journée (semaine ?) utra naze.

Lettre

– Ne pas retrouver un truc important alors que tu es en retard et tu dois partir. Troisième dilemme de la matinée, quand tu dois faire le choix crucial entre partir sans portable / batterie externe / porte feuille / écharpe / écouteurs ou tout autre objet somme toute important, ou prendre le gros risque de se mettre encore plus dans la merde pour partir à la recherche de cet objet tout en sachant qu’il se peut qu’on ne le retrouve pas et qu’on soit encore plus en retard pour rien.

– Panne de Bus / Train / Métro / Avion / Tapis volant / Poney etc… alors qu’il n’y a pas de grève : du coup t’es la seule couillonne à arriver en retard, et au final tout le monde va penser que c’est parce que t’es une flemmarde (ce qui est totalement vrai en soi)

– La tâche de bolognaise sur ton haut blanc. Soit tu as suffisamment d’aplomb pour faire croire que c’est un haut « drapeau du japon », soit tu passes pour une grosse dégueu qui sait pas manger proprement jusqu’au soir.

– La fourchette qui glisse dans l’assiette et tombe dans la sauce. Déjà t’as l’impression qu’un condensé de lèpre / malaria / gastro vient de contaminer ta nourriture, et ensuite tu dois aller à la pèche pour récupérer ta fourchette, avec autant de dégoût que la fois où tu es allée repêcher ton iphone tombé dans les toilettes.

– L’étiquette de la culotte qui gratte toute la journée. Pourtant tu as déjà mis cette culotte dans le passé et ça ne grattait pas. Pourquoi ? La NASA cherche encore. En tout cas tu as un nouveau dilemme, entre développer un self control d’un moine tibétain et tenir le coup jusqu’au soir, ou prendre le risque d’arriver avec une paire de ciseaux devant ton collègue en lui demandant de couper l’étiquette, avec la peur au ventre qu’il te découpe la fesse ou te fasse une péridurale avec les ciseaux.

– Mouiller sa manche en se lavant les mains. Tu pars d’une bonne intention en te lavant les mains parce que tu n’es pas une meuf totalement sale et tu ne veux pas filer tes microbes à tout le monde, et le karma te remercie en t’offrant une sensation somme toute anodine mais totalement insupportable : avoir la manche mouillée.

Et le pire, la petite attention envoyée directement par le diable en personne pour tuer définitivement toute chance de passer une journée convenable : La petite peau qui se déchire au dessus de l’ongle. Vous savez, cette mini épluchure à la base de l’ongle qui ne demande qu’à s’agrandir, qui fait mal, qui pique même quand on y touche pas. On essaie de l’arracher avec les dents, mais on flippe parce qu’on a l’impression que ça va se décoller jusqu’au coude si on tire dessus. Bref, vous voyez ce que je veux dire !

Britney

Et il y en a encore des tonnes comme ça, alors RDV dans quelques semaines pour l’épisode 2 !

Tu as aimé la vidéo ? Et toi, quelles sont les petites choses qui peuvent te ruiner ta journée ?? Raconte moi ta vie, dis moi tout en commentaire !!

partager

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ah ah ah ! Top la vidéo ! Bonne crise de fou rire !

  • Un bonheur cet article, autant que la vidéo d’ailleurs 🙂
    je t’ai découverte sur Snapchat et je te suis maintenant partout, avec grand plaisir!
    Continues de me faire sourire et rire autant.

  • J aime tellement tes articles, je rigole toute seule devant mon ordinateur!
    Merci à toi et ta positivité!
    Tes snaps sont tellement drôles!
    Perso ce qui me gave c’est quand je suis en retard et que ma voiture est trempée ou pleine de buée et que je sais que je vais pas pouvoir partir de suite mdr

      1. Franchement y a pleins de trucs je me reconnais :’) mais je prends ça à la rigolade ahah. Exemple de ce soir comme #viedeloose ahah : après 9h de cours en amphis non stop (finie à 19h15) je marche jusqu’au tram, 7mn d’attente. Je m’assoie, j’attends… au bout de 10 mn je lève les yeux et vois sur le panneau qu’y avait eu un accident : prochain tram 46mn. Bon, j’avais envie de faire pipi depuis 2h, des chaussures qui m’avaient fait saigné les talons (au diable) et il a fallut que je rentre à pieds ahahah